L’émotionnel : pourquoi et comment décristalliser ce qui est enfoui en nous?

Accueil » L’émotionnel : pourquoi et comment décristalliser ce qui est enfoui en nous?

24 mars 2021

Virginie Crouzat

Nous gardons trace de tout notre vécu. Lorsqu’un événement est vécu, que nous accueillons l’émotionnel qui y est associé, nous pouvons intégrer une information qui nous sera utile pour la suite de notre évolution. Il s’agit du processus normal, souvent théorique.

En pratique, nous ne sommes bien souvent pas en mesure d’accueillir l’émotion qui se transforme alors en « charge émotionnelle ». Elle reste en attente, en nous, jusqu’à ce qu’elle soit vécue.

Que se passe-t-il lorsque l’émotion est vécue correctement ?

L’intérêt du processus « normal » est que l’émotion/information est par nature non-polarisée, c’est-à-dire ni positive ni négative – bien qu’elle génère des sensations considérées comme plus ou moins agréables.

Que vient-elle faire ?

  • Elle apporte ce qui nous rend irremplaçable aux yeux du Divin : elle colore notre vécu en fonction de notre énergie particulière, issue de la somme de nos expériences. Chacun de nous est unique et chaque émotion sera vécue comme une expérience individuelle singulière, générant un ressenti unique et impossible à partager ou à reproduire. A travers elle, le Divin que nous sommes s’expérimente différencié, et non plus unifié. Nous sommes tels des laboratoires, chacun observant une portion spécifique du réel, celle qui le concerne en propre. Face à chaque émotion, pensons-y : dans l’espace, le temps, et toutes les formes de vie, l’émotion ressentie dans l’instant est précieuse ! Unique et non reproductible, elle dépend entièrement de qui nous sommes à cet instant.
  • L’émotion vient également bouger quelque chose en nous, c’est-à-dire que non seulement elle colore l’expérience dans l’instant mais elle nous pousse également à l’action. Elle suscite les prochains événements de notre vie, que nous visions à reproduire cette émotion, si elle est agréable, ou à l’éviter, si elle est inconfortable. Dans le cas contraire, rien n’aurait d’importance. La vie serait plate et sans relief, nous ne chercherions à aller nulle part et aucune force intérieure ne nous amènerait à bouger.
    L’émotion ramène en nous (en ce qui me concerne, c’est souvent le cas pour la tristesse) ou nous met hors de nous (la colère ou la joie peuvent avoir cet effet), elle conduit à lâcher prise et fuir (la peur), concourt à définir notre personnalité (dégoût ou appétence), libère une énergie d’action (enthousiasme mais aussi colère ou peur) ou d’inaction (effroi, tristesse), les déclinaisons sont infinies.
    Elle génère donc les expériences suivantes de notre vie.
  • Enfin, comme nous l’avons déjà abordé dans l’article traitant de la multidimensionnalité, l’émotion vécue et intégrée donne des clés, autant pour notre vie présente que pour toutes nos incarnations, permettant d’accéder à de nouveaux potentiels. Elle élargit notre champ de conscience ainsi que notre aptitude à recevoir et gérer l’information. Cela entraîne une vision plus claire, libérée des filtres déformants qui entravent notre compréhension du monde et de nous-mêmes. Il nous arrive fréquemment de gérer des émotions appartenant à nos autres incarnations. La part supérieure qui gère ces multi-émanations, en temps non-linéaire, peut transférer une charge émotionnelle d’une vie à l’autre afin qu’elle soit résolue là où elle peut l’être, libérant ainsi 2 ou plusieurs versions de nous-mêmes à travers l’espace et le temps.

Pour accompagner ce mouvement naturel, point besoin de comprendre tout ce qui se joue, il suffit d’accueillir les émotions qui se présentent et de les vivre, même si notre mental nous affirme qu’elles sont incompréhensibles ou disproportionnées.

Dans la suite de l’article, nous aborderons plus en profondeur ces mécanismes de déni émotionnel. Comment ça marche? Et pourquoi s’installent-ils?

D’ici là, soyez joyeux, soyons tristes, apeurés, enthousiastes, énervés ou sereins… Soyez le reflet de ce qui vous habite dans l’instant. Vous êtes l’unique personne à pouvoir exprimer ce qui vous habite.

Le cadeau que nous avons à faire au monde n’est pas notre perfection, notre ressemblance à un idéal, mais bien notre caractère unique et notre propre vérité, quelle qu’elle soit. Offrez donc votre vérité, que le monde puisse l’aimer !

Et si vous souhaitez creuser ces aspects avec moi au cours d’une séance, contactez-moi par mail.

Belle et douce journée à tou-te-s !